Les Grandes Roches

Distance
8 km
Dénivelé
224m
Difficulté
1
Durée
3h00
Départ
au carrefour de Bouvacôte
Balisage
disques rouges

Laissez votre voiture au carrefour de Bouvacôte. Prenez la route du gazon du cerisier. Juste après les deux fermes joliment restaurées, vous verrez sur votre droite au bord de la route un curieux bâti de pierres de granit dressées et, posé dessus, à l'horizontale, un tronc de bois creux. C'était la fabrique de tuyaux. Autrefois les tuyaux de béton et de PVC n'existaient pas... Alors on creusait à l'aide de longues tarières, et à la main, des troncs d'épicéas ou de sapins bien droits qui servaient ensuite à amener l'eau des sources aux bassins des maisons. C'était à la fois écologique et bon marché, mais il ne fallait pas ménager sa peine.

1/ Au bout d'un kilomètre, quittez la route pour vous engager à gauche dans le chemin forestier. Après 200m, près du chargeoir à bois, prenez à droite pour monter dans la forêt. De part et d'autre de votre chemin vous verrez de superbes "covrosses", ce mot de patois désigne aussi bien les conifères très branchus au port étalé, que les poules couveuses qui étalent leurs ailes pour protéger leur couvée. L'analogie est bien trouvée n'est ce pas ? En tout cas, je peux vous garantir que les bûcherons du cru ne les aiment pas les "covrosses" quand il faut les débrancher.

2/ Au bout d'un quart d'heure de marche, les arbres se raréfient, vous arrivez sur la chaume. Maintenant, ce sont les brimbelliers (nom local de la myrtille), les bruyères et les genévriers qui dominent. Bientôt, vous croiserez un chemin, près d'une table de pique-nique, continuez toujours tout droit.

3/ Juste avant le virage à droite, quittez le chemin et engagez-vous sur celui qui est barré (il est interdit à tous les véhicules sauf pour les travaux forestiers). Et maintenant, chut ! Vous entrez dans la forêt qui est une réserve écologique domaniale mise en place par l'ONF pour la protection du Grand Tétras. Montez dans le bois et au prochain croisement vous arriverez sur un chemin plus large, récemment empierré, prenez vers la gauche. Quelques centaines de mètres plus loin, vous le quitterez de nouveau pour grimper à droite dans un sentier qui monte fortement. Attention, la zone est humide et les pierres sont glissantes.

4/ Encore une fois à droite et vous voilà au pied des "grandes roches". C'est une masse énorme de rochers à pic d'une hauteur de 20 mètres et de plus d'une centaine de mètres de long. Cette roche est un grès parsemé de galets de quartz (appelé poudingue par les géologues) que le temps délite peu à peu. Un trou permet de monter de la base à la barre rocheuse jusqu'au sommet en ramant c'est réservé aux jeunes et minces, les autres s'abstenir. Revenez sur vos pas en suivant le chemin large jusqu'à la barrière (attention : ce n'est pas celle que vous avez déjà passée), puis montez à gauche presqu'en face de la maison.

5/ Près de la table de pique-nique tournez à droite dans le sentier enherbé jusqu'à la bifurcation avec le sentier du Blaireau. Là descendez à gauche, au bout de 800m, vous rattrapez la route goudronnée. Il ne vous reste plus qu'à revenir au parking. Sur votre trajet, vous aurez de superbes points de vue sur les hauteures de La Forge et la vallée de Cleurie.